Le Rôle du Podologue dans le Traitement de la Scoliose

par | Mai 18, 2022 | Podologie du Sport

Scoliose : Une pathologie du dos prise en charge par le podologue

La scoliose est une pathologie du dos, particulièrement répandue, qui correspond à une déviation de la colonne vertébrale, entraînant des douleurs lors de sa formation. Une fois installée, la scoliose ne peut être soignée, cependant, une prise en charge précoce chez le pédicure podologue peut empêcher son évolution.

Qu’est-ce qu’une scoliose ?

La scoliose est une déformation tridimensionnelle permanente du rachis dorso-lombaire qui se différencie de l’attitude scoliotique par la présence d’une rotation des vertèbres les unes par rapport aux autres. L’attitude scoliotique, quant à elle, est le plus souvent d’origine posturale ou due à une différence de longueur des membres inférieurs.

Le développement de la scoliose se fait tout au long de l’enfance, s’accélère au moment de la puberté et se stabilise, le plus souvent, à la fin de la croissance osseuse. Elle touche de 2 à 4 % de la population française et a 10 fois plus de risques de progresser chez les personnes de sexe féminin.

Comment sait-on qu’on a une scoliose ?

La scoliose est le plus souvent asymptomatique et découverte de manière fortuite lors d’un examen de routine chez le médecin traitant. Les signes de la présence d’une scoliose sont plus ou moins visibles selon le degré de courbure de la colonne.

Le professionnel de santé en charge du diagnostic observe d’abord le patient en position debout afin de mettre en évidence une déviation du rachis lombaire puis en position penchée à la recherche d’une déformation de la cage thoracique visible par une bosse dans le dos, appelée gibbosité.

Des radiographies sont généralement prescrites afin de confirmer le diagnostic et d’évaluer la gravité de la scoliose. La pathologie est dite sévère quand la courbure est supérieure à 25 degrés.

Quelles sont les causes de la scoliose ?

Dans une très grande majorité des cas, on parle de scoliose idiopathique, celle-ci se développe durant la croissance sans cause particulière pour se stabiliser à l’âge adulte. Une minorité des scolioses sont d’origines secondaires et surviennent à la suite d’une maladie neuromusculaire, osseuse ou à une malformation de naissance.

Les facteurs de risques de développer une scoliose sont :

  •         Une mauvaise posture ;
  •         L’hérédité ;
  •         Une inégalité de longueur des jambes.

Comment traiter la scoliose ?

Le plus important dans la prise en charge de la scoliose est d’en limiter l’évolution voire dans le meilleur des cas de la stopper.

Le traitement le plus couramment envisagé est le port d’un corset moulé sur-mesure, toute la journée, jusqu’à ce que le patient ait terminé sa croissance. Il peut arriver, en cas d’échec ou lorsque la courbure est vraiment trop importante (> 40 degrés), qu’une opération soit nécessaire pour redresser la colonne.

Des séances de kinésithérapie sont généralement prescrites afin de renforcer la musculature dorsale et de travailler la posture.

Le podologue joue un rôle essentiel dans la prise en charge de la scoliose. Il procède à un bilan postural complet afin de mettre en évidence d’éventuelles particularités anatomiques et de choisir le traitement orthopédique le mieux adapté à son patient.

Cela passe généralement par le port d’orthèses plantaires ou semelles orthopédiques visant à ralentir la progression de la pathologie et à éviter les douleurs au niveau du dos et des cervicales provoquées par les phénomènes de compensation.

Source : https://www.scoliose.org/silverstripe/la-scoliose/survenue-et-aspect-clinique/

Site Web | Plus de publications

MILENA MONVILLE
PODOLOGUE DE

Autres Articles de la catégorie : Podologie du Sport

Genu Varum : Votre Podologue vous dit tout

Genu varum : Causes, Symptômes, Traitements. Le genu varum, plus fréquent que son opposé, le genu valgum, est une déformation des membres inférieurs qui se traduit par une position des jambes formant un arc vers l’extérieur. Dans le langage courant, il est souvent décrit comme « avoir les jambes arquées », les deux genoux s’éloignant l’un de l’autre. Le genu varum, lorsqu’il devient pathologique, peut être corrigé par une prise en charge médicale, notamment chez le podologue. C’est quoi un genu varum ? Le Genu Varum est présent à la naissance, les jambes des nourrissons présentant...